Close
Abonnez-vous au Hiring Lab d’Indeed Canada

Restez au courant des dernières nouvelles

L’intérêt des étrangers pour les offres d’emplois au Québec demeure important durant la pandémie et croît plus rapidement qu’ailleurs au Canada


Les offres d'emploi dans les domaines de la science, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques (STIM) récoltent une grande partie des clics provenant de l'étranger, alors que l'intérêt des chercheurs d'emploi internationaux croît plus rapidement pour les travaux manuels et les emplois dans le secteur des services qui sont moins bien rémunérés.

Faits saillants    

  • En février 2022, 12,3 % du nombre total de clics sur les offres d’emploi québécoises sur Indeed ont été réalisés par des chercheurs d’emploi situés à l’extérieur du Canada, en hausse de 63 % par rapport au 7,5 % enregistré juste avant la pandémie. Plus de la moitié de cette augmentation a eu lieu après que le gouvernement provincial a annoncé un élargissement du programme des travailleurs étrangers temporaires (TET) en août.
  • Les chercheurs d’emploi d’Afrique ont été un facteur clé de l’augmentation récente de la proportion des clics étrangers. Pour sa part, la France est maintenant la première source de clics en provenance de l’étranger, dépassant les États-Unis, où l’intérêt a diminué. 
  • Neuf des dix professions ayant les plus fortes parts de clics étrangers au Québec en février étaient des emplois liés aux STIM. D’ailleurs, plus du quart des clics pour des postes en génie chimique, en génie électrique, ainsi que certains postes en développement de logiciels provenaient de l’étranger.
  • Pendant la pandémie, les parts de clics étrangers ont augmenté le plus dans les emplois en présentiel, tels que le chargement et le stockage, le nettoyage et l’assainissement, en partie parce que l’intérêt des chercheurs d’emploi locaux s’est détourné de ces postes.                  

La migration étrangère a joué un rôle de premier plan sur le marché du travail québécois au cours des dernières années. Avec les récents changements apportés aux programmes de travailleurs étrangers du Québec dans un contexte deconditions d’embauche plus strictes pour les employeurs les questions sur la façon dont l’immigration influe sur le marché du travail, ainsi que la facilité avec laquelle les nouveaux arrivants s’intègrent au marché du travail, demeurent au premier plan.                

Pour ceux qui veulent déménager au Québec, avoir un emploi en attente est souvent important pour obtenir l’entrée et améliorer les chances d’une transition réussie après l’arrivée. Les plateformes mondiales de recherche d’emploi comme Indeed peuvent saisir les tendances de cette première étape du processus de migration et faire la lumière sur la façon dont le niveau d’intérêt étranger se compare à l’activité des demandeurs d’emploi nationaux.               

Nous suivons l’intérêt des chercheurs d’emploi étrangers pour les opportunités québécoises en examinant la part des clics sur les offres d’emploi québécoises sur Indeed faites par les chercheurs ayant des adresses IP à l’extérieur du Canada (voir Méthodologie).    

La part étrangère de l’intérêt était en hausse avant la pandémie, puis a bondi en 2021    

Avant la pandémie, les chercheurs d’emploi de l’étranger avaient une empreinte décente dans le paysage du recrutement québécois sur Indeed. Ils représentaient 5,5 % du total des clics sur les publications au Québec en avril 2016, passant à 7,5 % au 20 février 2020. Cette tendance était tout aussi à la hausse qu’à la hausse, avec plusieurs changements d’activité dans différentes directions, y compris une hausse des États-Unis après l’élection présidentielle de 2016.

Lorsque la pandémie est arrivée, la part étrangère du nombre total de clics a basculé brutalement. Cette part a étonnamment augmenté au début de la crise, non pas en raison d’un regain d’intérêt international, mais plutôt parce que les chercheurs d’emploi étrangers sont restés relativement actifs par rapport aux chercheurs d’emploi nationaux. La part étrangère a fluctué au cours du reste de 2020, mais est demeurée élevée. Malgré des restrictions plus strictes sur les voyages internationaux, l’intérêt provenant de l’étranger s’est relativement bien maintenu, peut-être en prévision de la réouverture éventuelle.

Le graphique linéaire intitulé « La part étrangère de l’intérêt des chercheurs d’emploi a bondi en 2021 ». Avec un axe vertical allant de 2 % à 17 %, Indeed a fait le suivi du pourcentage de clics sur les offres d’emploi au Québec des chercheurs d’emploi situés à l’étranger le long d’un axe horizontal allant d’avril 2016 à février 2022. La part de clics étrangers est passée de 7,5 % en février 2020 à 12,3 % en février 2022.

Cette augmentation temporaire de la part de clics étrangers a été plus durable en 2021. Bien que les bonds précédents aient partiellement diminués, la part étrangère a augmenté au cours de la première moitié de l’année pour atteindre 9,5 % au début du mois d’août avant l’essor de celle-ci, environ au moment où l’on a annoncé le prolongement du programme de travailleurs étrangers temporaires du Québec. En date du 27 février 2022, 12,3 % des clics sur les offres d’emploi au Québec provenaient de l’extérieur du Canada, en hausse de 4,8 points de pourcentage, soit une augmentation de 63 % par rapport à 7,5 % deux ans plus tôt. Cette augmentation a été plus rapide que la croissance de la part de marché des clics étrangers pour le Canada dans son ensemble (y compris au Québec), qui a augmenté de 57 %, passant de 5,3 % à 8,4 % au cours de la même période.

Les demandeurs d’emploi d’Afrique, une source croissante d’intérêt étranger    

L’un des principaux moteurs de la croissance de la part globale des clics étrangers a été l’intérêt croissant pour les offres d’emploi québécoises sur Indeed provenant de régions qui avaient auparavant une présence modeste.L’importance de cette croissance a été amplifiée parce que l’intérêt des demandeurs d’emploi des États-Unis a diminué, passant de 28% des clics de l’étranger en février 2017 à 14% à la veille de la pandémie, et à seulement 6% en février dernier. 

Tableau intitulé « L’Afrique est une source majeure d’intérêt étranger dans les offres d’emploi au Québec, tandis que l’intérêt venant des États-Unis a diminué ». Indeed a enregistré la part du total des clics à l’étranger sur les offres d’emploi au Québec par région, en date du 27 février 2017, 2020 et 2022. La part des demandeurs d’emploi originaires d’Afrique a augmenté par rapport aux clics étrangers, celle de la France est restée élevée, tandis que celle des États-Unis a diminué.

   

Alors que la part des clics étrangers aux États-Unis a reculé depuis 2017 jusqu’au début de 2020, les chercheurs d’emploi en France ont pris de l’importance, avec leur part de clics provenant de l’étranger passant de 22 % à 27 %, dépassant les États-Unis au milieu de 2017. Depuis 2020, la part des clics étrangers de la France est retombée à 20 %, mais l’intérêt reste élevé.

Bien que la France se démarque toujours parmi différents pays, l’augmentation de la part de clics provenant de l’étranger depuis le début de la pandémie est attribuable à des chercheurs d’emploi provenant de diverses régions francophones de l’Afrique. L’Afrique du Nord (en particulier le Maroc, l’Algérie et la Tunisie) représentait déjà une juste part des clics étrangers du Québec en 2020 et a connu une croissance importante depuis. L’augmentation de la part des demandeurs d’emploi étrangers originaires de pays d’Afrique subsaharienne, tels que le Cameroun, le Sénégal et la Côte d’Ivoire, a été encore plus spectaculaire au cours des deux dernières années. Les bonds de ces régions sont assez récents, mais même avec un recul, la présence substantielle de chercheurs d’emploi d’Afrique dans l’intérêt étranger global des offres d’emploi au Québec est susceptible de persister. Cela est quelque peu contraire à la situation pour le Canada dans son ensemble, alors que les chercheurs d’emploi d’Afrique ont rapidement augmenté en tant que part de clics étrangers, les chercheurs d’emploi de l’Inde et le reste de l’Asie ont une présence relative beaucoup plus importante dans le reste du Canada qu’au Québec.

Les offres d’emploi en STIM ont la plus grande part de clics étrangers

En février dernier, neuf des dix domaines ayant enregistré la plus forte proportion de clics sur les offres d’emploi québécoises en provenance de l’étranger concernaient les domaines des STIM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques). La construction était la seule exception. Le génie chimique et électrique s’est classé au sommet avec plus de 30 % des clics provenant de l’extérieur du Canada, tandis que le développement de logiciels était troisième, ce qui correspond à son classement deux ans plus tôt. D’autres secteurs de la technologie et de l’ingénierie ont également continué à recevoir des niveaux relativement élevés d’intérêt étranger allant de 19 % à 24 % des clics.

Tableau intitulé « Les chercheurs d’emploi étrangers représentent une part élevée d’intérêt pour les offres d’emploi en STIM au Québec ». Indeed a enregistré les dix secteurs les plus importants du secteur professionnel au Québec avec les parts de clics étrangères les plus élevées en date du 27 février 2022. Le génie chimique et électrique, ainsi que le développement de logiciels se situaient en tête de liste, avec plus d’un quart de clics provenant de l’étranger, tandis qu’une gamme d’emplois liés à l’ingénierie et d’autres professions liées aux STIM ont également reçu de 19 % à 24 % des clics de l’extérieur du Canada.

Les facteurs mondiaux et nationaux expliquent pourquoi les chercheurs d’emploi étrangers ont une place prépondérante dans les clics sur les offres d’emploi du Québec. L’avantage dont bénéficient les personnes ayant une formation professionnelle comme l’ingénierie dans le cadre du programme de travailleurs qualifiés du Québec stimule probablement la popularité de ces emplois à l’étranger. Pendant ce temps, seule une partie des chercheurs d’emploi nationaux possède les compétences nécessaires pour entrer dans ces domaines, et certains d’entre eux pourraient se tourner vers les États-Unis pour des occasions d’emploi mieux rémunérées.

Les emplois en présentiel connaissent la croissance la plus rapide de la part de clics étrangers

Bien qu’elles ne correspondent pas aux offres d’emploi liées aux STIM, les professions qui exigent du travail en personne ont connu la croissance la plus rapide de la part des clics étrangers depuis le début de la pandémie. La part des clics en provenance de l’étranger sur plusieurs domaines liés au travail manuel a plus que doublé, et dans certains cas triplé, de février 2020 à février 2022, y compris le chargement et le stockage, le nettoyage et l’assainissement, la construction et la fabrication. Certains services en personne comme l’alimentation et la vente au détail ont également connu une forte augmentation de la part des clics étrangers. Dans l’économie des soins, la part de clics étrangers en lien avec les offres d’emploi pour la garde d’enfants au Québec ont plus que doublé, tandis qu’elle a également augmenté plus que la tendance à l’échelle de l’économie pour les offres d’emploi dans le secteur des soins personnels et de santé à domicile, ce qui correspond à une volonté d’augmenter le nombre de travailleurs étrangers sur le terrain.

Tableau intitulé « La part de clics provenant de l’étranger a augmenté dans toute une série d’emplois en personne ». Entre le 27 février 2020 et le 27 février 2022, Indeed a enregistré les dix principaux secteurs professionnels du Québec affichant la croissance la plus rapide de la part de clics étrangers. Plusieurs secteurs liés au travail manuel ont vu leur part de clics étrangers plus que doubler, tandis que les services alimentaires et le commerce de détail ont également connu des augmentations substantielles.

En revanche, les parts de clics étrangers ont diminué dans quelques secteurs généralement plus rémunérateurs, dont certains qui avaient déjà suscité un grand intérêt de la part de l’étranger avant la pandémie. Les baisses les plus rapides au cours des deux dernières années ont été enregistrées dans les mines, les sciences sociales, les médecins et les chirurgiens, tandis que le génie électrique a également légèrement diminué, bien qu’il soit resté assez élevé.    

L’évolution de l’intérêt pour l’étranger interagit avec d’autres tendances du marché du travail

La présence accrue de chercheurs d’emploi étrangers au Québec sur Indeed souligne l’importance probable que la migration mondiale continuera de jouer sur le marché du travail au cours des prochaines années, d’autant plus que les voyages internationaux s’assouplissent.

Des niveaux élevés d’intérêt étranger dans les domaines des STIM ont probablement déjà contribué à la solide croissance de l’emploi au Québec dans les occupations professionnelles dans le domaine des sciences naturelles et appliquées au cours des dernières années. En même temps, les salaires horaires de ces professions n’ont pas augmenté particulièrement rapidement, se rapprochant plutôt de la tendance générale de l’économie.

Pendant ce temps, l’augmentation de la part de clics étrangers dans un éventail de professions non éloignées soulève la question de l’incidence que cela pourrait avoir sur les possibilités et les salaires pour les chercheurs d’emploi nationaux. Par exemple, au Royaume-Uni, les salaires affichés sur Indeed pour les professions où les ressortissants de l’UE représentaient auparavant une part élevée de la main-d’œuvre ont augmenté plus que pour d’autres. Est-ce qu’un plus grand intérêt des chercheurs d’emploi étrangers pour certains postes pourrait faire l’inverse au Québec? Les tendances de la croissance des salaires au cours de la prochaine année aideront à fournir une réponse.

Il est important de noter qu’un certain nombre de professions où la part des clics étrangers a le plus augmenté sont également des domaines qui ont connu une baisse de popularité parmi les demandeurs d’emploi nationaux, tels que le nettoyage et l’assainissement, le chargement et le stockage, la préparation et le service des aliments et la vente au détail. Par conséquent, l’intérêt accru des étrangers pour ces domaines ne signifie pas nécessairement que l’embauche sera beaucoup plus facile.

Enfin, il y a la question de ce que signifie un intérêt élevé pour les chercheurs d’emploi étrangers pour ce qui est de la facilité que les nouveaux arrivants vivent dans le marché du travail québécois. Les taux d’emploi des immigrants ayant récemment obtenu le droit d’établissement au Québec ont rebondi rapidement en 2020 et ont augmenté davantage en 2021. Même si leur population a rebondi, cela correspond à une tendance qui pourrait contribuer à l’augmentation de la part de clics étrangers. Néanmoins, la proportion des nouveaux arrivants récemment employés âgés de 25 à 54 ans est toujours inférieure à celle des autres groupes. Cela laisse entrevoir une marge d’amélioration supplémentaire, qui pourrait aider à poursuivre la reprise déjà solide du marché du travail pandémique au Québec.    

Méthodologie

Nous évaluons l’intérêt des chercheurs d’emploi étrangers au Québec en faisant le suivi de la part des clics sur les offres d’emploi sur Indeed situées au Québec par les chercheurs d’emploi avec des adresses IP situées à l’extérieur du Canada. Les chercheurs d’emploi dont l’emplacement n’a pas pu être déterminé ont été retirés de l’analyse. Toutes les données de la publication reflètent les moyennes mobiles pondérées sur 28 jours, ajustées de façon saisonnière.