Close
Abonnez-vous au Hiring Lab d’Indeed Canada

Restez au courant des dernières nouvelles

Offres d’emploi au Québec jusqu’au 24 septembre : La demande est forte


Le nombre d’offres d’emploi dépasse largement les niveaux prépandémiques dans presque tous les secteurs.

  • Les offres d’emploi au Québec sur Indeed ont augmenté de 47 % par rapport à leur niveau prépandémique en date du 24 septembre 2021, soit une augmentation similaire à celle observée à l’échelle du Canada.

  • Bien que la croissance ait été forte dans toute la province, la ville de Québec, le Saguenay et les régions non urbaines se démarquent avec des offres d’emploi qui dépassent de loin leur niveau de février 2020.

  • Les offres d’emploi sont en hausse dans un large éventail de secteurs, avec une demande si élevée qu’elle a entraîné une explosion des affichages pour les travailleurs du secteur des ressources humaines, probablement pour faciliter le processus d’embauche.

Les employeurs québécois sont en mode recrutement. En date du 24 septembre, les offres d’emploi au Québec sur Indeed ont augmenté de 47 % par rapport au 1er février 2020, après ajustement des tendances saisonnières. Cette augmentation survient après une chute spectaculaire de 46 % au début de la pandémie. Bien qu’une grande partie de la reprise ait déjà eu lieu au milieu de l’année ,  d’autres progrès ont été réalisés depuis. Les offres au Québec ont augmenté de 20 points de pourcentage supplémentaires au-dessus de leur niveau d’avant la pandémie  depuis le 1er juin, pour atteindre un plateau en septembre. 

Graphique linéaire intitulé « Offres d’emploi au Québec dépassant largement les niveaux prépandémiques ». Avec un axe vertical allant de -60 % à 60 %, Indeed a suivi la variation en pourcentage du total des offres d’emploi au Québec et dans le reste du Canada entre le 1er février 2020 et le 24 septembre 2021. En date du 24 septembre, le nombre total d’offres d’emploi sur Indeed au Québec et dans le reste du Canada était en hausse de 47 % par rapport à son niveau du 1er février 2020.

À partir de la mi-année 2020, le Québec s’est redressé plus rapidement que le reste du Canada. Les offres d’emploi sont revenues à leur niveau prépandémique à la fin de novembre 2020, alors qu’il a fallu attendre en février 2021 pour que le reste du Canada atteigne ce jalon. Cependant, d’autres provinces, en particulier l’Ontario, ont connu une forte croissance des affichages cet été pour rattraper leur retard. Depuis février 2020, le Québec suit  la tendance pancanadienne en ce qui a trait à l’augmentation des offres d’emploi. 

Dans l’ensemble, la forte croissance des possibilités d’emploi depuis le début de l’année devrait aider le nombre élevé de Canadiens sans emploi, tant au Québec qu’ailleurs, à trouver du travail. Par ailleurs, le Québec affichait le deuxième taux de postes vacants le plus élevé parmi les provinces lorsque la pandémie a frappé. L’augmentation des offres d’emploi pose des défis supplémentaires pour les employeurs qui sont à la recherche de travailleurs. 

La croissance des offres d’emplois particulièrement forte à Québec

Les offres d’emploi sont bien supérieures à celles qu’était avant la pandémie dans toute la province, par contre dans certaines régions, la hausse a été exceptionnelle. La ville de Québec se démarque particulièrement, avec des offres d’emploi qui représentent près du double de leur niveau d’avant la pandémie. La demande des employeurs sur Indeed a également connu une augmentation considérable au Saguenay, ainsi que dans les régions non métropolitaines du Québec. Pendant ce temps, les offres à Montréal, Sherbrooke et Gatineau sont en forte hausse, mais pas dans la même mesure. 

Graphique à barres intitulé « La ville de Québec, le Saguenay et les régions non urbaines connaissent la plus croissance. » Avec un axe horizontal allant de 0 % à 120 %, Indeed a suivi la variation en pourcentage du nombre total d’offres d’emploi dans les zones métropolitaines du Québec entre le 1er février 2020 et le 24 septembre 2021. En date du 24 septembre, le nombre total d’offres d’emploi sur Indeed au Québec a augmenté le plus dans la ville de Québec, au Saguenay et dans les régions non urbaines, alors qu’il a moins augmenté à Montréal.

La demande est élevée dans un grand nombre de secteurs

L’augmentation des offres d’emploi au Québec par rapport à son niveau prépandémique ne s’est pas limitée à quelques secteurs, mais a plutôt été assez généralisée. Dans certains cas, la croissance récente a été exceptionnelle. En septembre, les offres  d’emploi dans plusieurs secteurs de col blanc, notamment  le développement de logiciels, les services bancaires et financiers, ont largement dépassé leur niveau de février 2020. De plus, la réouverture des restaurants a provoqué une explosion des offres d’emploi dans le secteur des services alimentaires, comme ailleurs. Pendant ce temps, le nombre d’offres d’emploi étant si élevé dans l’ensemble de l’économie, la demande de travailleurs dans le secteur des ressources humaines a augmenté pour faciliter le processus d’embauche.

Tableau intitulé « Le nombre d’offres d’emploi dépasse largement le niveau prépandémique dans presque tous les secteurs. » Indeed a comparé la variation en pourcentage du nombre total d’offres d’emploi au Québec entre le 1er février 2020 et le 24 septembre 2021, dans divers secteurs divisés en sections « Plus que la moyenne », « Semblable à la moyenne » et « Moins que la moyenne. » Dans certains secteurs, les offres d’emploi sont désormais bien supérieures à ce qu’elles étaient au début de 2020, notamment les ressources humaines, les services bancaires et financiers, le développement de logiciels, et la préparation des aliments et services alimentaires. 

Dans d’autres domaines, l’augmentation des offres d’emploi n’a pas été aussi exceptionnelle, mais elle est tout de même impressionnante, et correspond à la tendance générale du Québec. Les postes dans les domaines de la gestion, de la conduite, de la comptabilité et de la construction se situent tous entre 43 % et 49 % au-dessus de leur niveau de février 2020, ainsi que dans plusieurs autres secteurs. 

Enfin, les offres d’emploi sont en retard par rapport à la tendance provinciale dans quelques secteurs, dont certains sont encore touchés par la pandémie. Les offres d’emploi dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme ont augmenté au cours de l’été, mais sont plus proches des niveaux prépandémiques que les autres secteurs. Pendant ce temps, les affichages dans l’industrie de la beauté et du bien-être, et de l’aviation se situent en dessous  des niveaux de février 2020. Les faibles taux de transport aérien montrent clairement que certains secteurs de l’économie ne fonctionnent pas encore normalement à ce stade de la pandémie. 

Méthodologie

Tous les chiffres de ce billet de blogue correspondent à la variation en pourcentage des offres d’emploi depuis le 1er février 2020, après ajustement des tendances saisonnières et en utilisant une moyenne mobile de sept jours. Le 1er février 2020 est notre base de comparaison prépandémique. Nous ajustons chaque série en fonction des saisons sur la base des tendances historiques de 2017, 2018 et 2019. Chaque série, y compris la tendance nationale, les secteurs professionnels et les régions sous-nationales, est ajustée séparément. Cette semaine, nous avons effectué notre révision trimestrielle, qui met à jour les facteurs saisonniers et corrige les anomalies de données. Les chiffres historiques ont été révisés et peuvent différer des valeurs initialement rapportées.

Ce billet de blogue est basé sur des informations accessibles au public sur Indeed. Les offres d’emploi répertoriées sont les postes publiés par les employeurs sur Indeed ainsi que d’autres sources comme les pages de carrière des employeurs et les systèmes de suivi des candidats. Les nouvelles offres d’emploi sont des publications qui datent de 7 jours ou moins. Sauf indication contraire, ces informations se limitent au Canada, ne constituent pas une projection d’événements futurs et comprennent les offres d’emploi rémunérées et non rémunérées.