Close
Abonnez-vous au Hiring Lab d’Indeed Canada

Restez au courant des dernières nouvelles

Sondage sur la recherche d’emploi en novembre : la recherche d’emploi urgente des sans-emploi reste élevée


Les chercheurs d'emploi ayant un emploi sont relativement confiants dans leur capacité à trouver du travail.

Points clés

  • La proportion de Canadiens qui recherchent activement un emploi a diminué en novembre, passant de 30 % à 28 %, avec une activité de recherche d’emploi un peu moins importante chez les personnes qui travaillent et celles qui ne travaillent pas. 
  • La recherche d’emploi urgente des sans-emploi est restée élevée en novembre, malgré une légère baisse par rapport au niveau d’octobre, où elle avait bondi avant la fin de la Prestation canadienne de la relance économique.  
  • La confiance des chercheurs d’emploi dans la recherche d’un nouveau travail est plus forte en novembre que durant l’été, ce qui correspond à la récente série de chiffres sur l’emploi selon le sondage sur la population active. 

Au Canada, l’activité de recherche d’emploi a ralenti en novembre selon le dernier sondage d’Indeed à ce sujet. Dans l’ensemble, 28 % des adultes âgés de 18 à 64 ans interrogés entre le 8 et le 25 novembre ont déclaré rechercher activement un emploi, ce qui représente une baisse statistiquement considérable par rapport aux 30 % de personnes à la recherche d’un emploi en octobre. 

Diagramme en barres intitulé « La recherche d’emploi des Canadiens recule légèrement en novembre ». Avec un axe vertical allant de 0 à 40 %, Indeed a suivi l’état de la recherche d’emploi chez les Canadiens, salariés et non-salariés confondus, entre juillet et novembre 2021. Les sections de couleurs différentes de chaque barre représentent les personnes « En recherche non urgente » et celles « En recherche urgente ». En novembre 2021, la part de ceux qui recherchent activement était de 28 %, soit une légère baisse par rapport aux 30 % d’octobre.

L’activité de recherche a diminué tant chez les personnes qui travaillent que chez celles qui ne travaillent pas, bien que la baisse ne soit statistiquement considérable que chez les sans-emploi. La proportion de Canadiens sans travail qui recherchent activement un emploi est retombée à 35 %, contre 39 % en octobre, mais elle reste en hausse par rapport à 32 % en septembre, ce qui reflète des niveaux encore élevés de recherche urgente chez les sans-emploi. Pendant ce temps, la proportion de travailleurs à la recherche d’un emploi a diminué de 26 % à 25 %.

Diagramme en barres intitulé « La recherche d’emploi urgente des sans-emploi reste élevée en novembre ». Avec un axe vertical allant de 0 à 40 %, Indeed a comparé l’état de la recherche d’emploi des Canadiens par situation d’emploi entre juillet et novembre 2021. Les sections de couleurs différentes de chaque barre représentent les personnes « En recherche non urgente » et celles « En recherche urgente ». En novembre 2021, l’activité de recherche parmi les personnes ayant un emploi a diminué, passant de 26 % en octobre à 25 %, tandis que parmi les sans-emploi, elle a diminué de 39 % à 35 %, mais est restée supérieure aux 32 % de septembre. 

L’urgence demeure après la Prestation canadienne de la relance économique

La cessation de la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE) ayant eu lieu le 23 octobre a probablement contribué à l’urgence croissante des chercheurs d’emploi. Ce changement a été particulièrement important chez ceux qui cherchent du travail depuis longtemps. En novembre, 70 % des chercheurs d’emploi sans travail depuis plus de six mois ont qualifié leur recherche d’urgente, ce qui est bien supérieur à la fourchette de 41 % à 51 % observée au troisième trimestre. Parallèlement, près de la moitié des personnes à la recherche d’un emploi depuis six mois ou moins qualifiaient leur recherche d’urgente, contre 40 % pendant l’été. 

Bien que la fin de la PCRE semble avoir eu un réel effet sur les habitudes de recherche d’emploi des répondants, les conséquences de la fin du programme sont moins évidentes dans le sondage sur la population active de novembre. Le chômage de longue durée a connu une baisse notable, mais Statistique Canada indique également que seulement 4,9 % des personnes qui ont trouvé un emploi
en novembre recevaient auparavant cette prestation.

La confiance des chercheurs d’emploi est plus élevée qu’en été

La fin de la PCRE souligne l’importance pour le Canada de maintenir une forte progression de l’emploi dans les mois à venir. La confiance des chercheurs d’emploi est nettement plus élevée parmi les chercheurs d’emploi ayant déjà un emploi. En novembre, 55 % d’entre eux avaient bon espoir de pouvoir trouver un emploi au cours du prochain mois, tandis que 39 % des sans-emploi étaient du même avis. Néanmoins, ces deux pourcentages sont supérieurs à ce qu’ils étaient au milieu de l’été, bien que la différence par rapport aux niveaux de juillet ne soit statistiquement considérable que chez les personnes ayant actuellement un emploi. Les publications d’offres d’emploi canadiennes sur Indeed atteignant continuellement de nouveaux sommets, les possibilités de trouver un nouveau travail sont assez nombreuses. 

Graphique linéaire intitulé « La confiance des chercheurs d’emploi est plus élevée que pendant l’été ». Avec un axe vertical allant de 20 % à 70 %, Indeed a comparé la part des chercheurs d’emploi ayant bon espoir dans leur capacité à trouver un emploi au cours du prochain mois en fonction de leur situation d’emploi entre juillet et novembre 2021, avec des lignes de couleurs différentes représentant les personnes ayant un emploi et celles sans emploi. En novembre 2021, 55 % des personnes interrogées travaillant actuellement, mais à la recherche d’un nouvel emploi étaient d’accord ou tout à fait d’accord pour dire qu’elles étaient convaincues de pouvoir « trouver un nouvel emploi au cours du prochain mois », contre 47 % en juillet 2021, tandis que 39 % des chercheurs d’emploi sans emploi étaient convaincus en novembre, contre 35 % en juillet.

Méthodologie

Ce billet de blogue est basé sur des sondages en ligne distincts menés auprès de 4 000 adultes canadiens âgés de 18 à 64 ans, du 15 au 20 juillet, du 9 au 23 août, du 13 au 29 septembre,
du 11 au 20 octobre et du 8 au 25 novembre. Le sondage a été mené auprès de divers panels de la population générale. La connaissance ou l’utilisation d’Indeed n’était pas une condition de participation. Aucune mention d’Indeed ou de tout autre site d’emploi n’a été faite au cours du sondage et les personnes interrogées ne savaient pas que le sondage était commandité par Indeed. 

Des coefficients de pondération ont été appliqués pour faire correspondre les distributions des répondants selon l’âge, le niveau de scolarité et le temps passé au Canada avec les données du microfichier à usage public du sondage sur la population active de janvier 2021 à juin 2021.
En raison d’un léger changement de méthodologie dans le calcul des poids de population,
les chiffres peuvent ne pas correspondre exactement aux rapports précédents.