Close
Abonnez-vous au Hiring Lab d’Indeed Canada

Restez au courant des dernières nouvelles

Publications d’offres d’emploi au Canada jusqu’au 3 décembre : une fin d’année réussie


La demande s'est maintenue au cours du quatrième trimestre, période pendant laquelle les offres d'emploi commencent généralement à diminuer.

Points clés 

  • Au Canada, le nombre total d’offres d’emploi sur Indeed a augmenté de 61 % en date du 3 décembre, par rapport à début février 2020, alors qu’il avait augmenté de 59 % deux semaines auparavant.
  • La hausse des offres d’emploi a été généralisée dans les deux provinces et pour des postes offrant différents niveaux de salaire. 
  • Le développement de logiciels, le chargement et le stockage, la construction ainsi que les ressources humaines font partie des secteurs où le nombre d’offres reste plus élevé que les niveaux prépandémiques à l’échelle de l’économie. L’aéronautique, en revanche, est un secteur qui ne s’est pas encore totalement remis des répercussions du début de la pandémie. 

Le 3 décembre, le nombre total d’offres d’emploi canadiennes sur Indeed était en hausse de 61 % par rapport à son niveau du 1er février 2020, après correction des tendances saisonnières. Le mois de novembre a également été notable pour les publications d’offres d’emploi, après avoir commencé le mois avec une hausse de 53 % par rapport au niveau prépandémique. Alors que la demande de recrutement, sur une base non corrigée des variations saisonnières, tend à diminuer au cours du quatrième trimestre, la demande
est restée relativement stable à l’approche de la fin de l’année.

Graphique linéaire intitulé : « Les publications d’offres d’emploi au Canada continuent d’augmenter ». Avec un axe vertical de -60 % à 80 %, Indeed a suivi l’évolution en pourcentage du nombre total de publications d’offres d’emploi au Canada entre le 1er février 2020 et le 3 décembre 2021. En date du 3 décembre, le nombre total de publications d’offres d’emploi au Canada sur Indeed enregistrait une hausse de 61 % par rapport aux niveaux enregistrés le 1er février 2020.

Le rythme soutenu de nouvelles publications d’offres d’emploi sur Indeed (voir la méthodologie) a contribué à maintenir le niveau global des offres d’emploi au Canada à un niveau élevé. Depuis le début du mois de novembre, le nombre de publications d’offres d’emploi datant de sept jours ou moins sur Indeed est en moyenne 54 % plus élevé qu’au 1er février 2020, après correction des tendances saisonnières. Ce rythme soutenu suggère que les publications d’offres d’emploi resteront nombreuses au début de l’année prochaine, ce qui, espérons-le, offrira un environnement propice aux chercheurs d’emploi à la recherche de nouvelles possibilités. Si le nombre de nouvelles publications commence à ralentir considérablement la tendance de l’ensemble des publications, ce pourrait être un signe que les employeurs éprouvent plus de difficultés à embaucher. 

Graphique linéaire intitulé : « Les nouvelles publications d’offres d’emploi s’ajoutent à un rythme rapide ». Avec un axe vertical de -80 % à 80 %, Indeed a suivi la variation en pourcentage des nouvelles publications d’offres d’emploi au Canada entre le 1er février 2020 et le 3 décembre 2021. En date du 3 décembre, les nouvelles publications d’offres d’emploi étaient en hausse de 54 % par rapport au début du mois de février 2020. 

La demande est élevée dans toutes les provinces

Les offres d’emploi sont bien au-dessus des niveaux prépandémiques dans tout le Canada, la variation relevant plutôt de l’ordre de grandeur. C’est dans les provinces de l’Atlantique, en Saskatchewan et en Alberta que les publications d’offres d’emploi sont les plus élevées, peut-être en partie parce que les taux d’emploi à pourvoir dans ces provinces étaient généralement un peu inférieurs à la moyenne nationale avant la crise. À l’inverse, les publications d’offres d’emploi ne dépassent pas autant leur niveau prépandémique en Colombie-Britannique, où les taux de postes vacants étaient déjà très élevés au
début de 2020.  

​​Tableau intitulé « Les publications d’offres d’emploi sont nombreuses dans toutes les provinces ». Indeed a comparé l’évolution des offres d’emploi au Canada entre le 1er février 2020 et le 3 décembre 2021, dans toutes les provinces. Les offres d’emploi sont bien au-dessus de leur niveau prépandémique dans toutes les provinces.

Les publications d’offres d’emploi sont nombreuses dans un large éventail de salaires et de secteurs

L’augmentation des publications d’offres d’emploi au Canada a également été généralisée à tous les niveaux de rémunération. Si l’on divise les secteurs professionnels en trois catégories, les offres d’emploi dépassent largement les niveaux prépandémique dans l’ensemble, les secteurs à rémunération moyenne étant légèrement à la traîne. De manière générale, le 3 décembre, les publications pour les types d’emplois hautement rémunérés étaient en hausse de 71 % par rapport au 1er février 2020 sur une base désaisonnalisée. Les domaines à faible et moyenne rémunération étaient respectivement en hausse de 66 % et 54 %.

Graphique linéaire intitulé « La demande d’embauche des employeurs est en hausse à tous les niveaux de rémunération ». Avec un axe vertical allant de -60 % à 80 %, Indeed a suivi la variation en pourcentage du total des#publications d’offres d’emploi au Canada avec des professions regroupées en trois niveaux de salaire différents, entre le 1er février 2020 et le 3 décembre 2021. Au 3 décembre, les offres d’emploi étaient bien au-dessus des niveaux prépandémiques pour tous les niveaux de salaire.

L’ampleur de la reprise des publications d’offres d’emploi est évidente dans le large éventail de secteurs où les offres d’emploi ont largement dépassé la croissance économique. Les offres d’emploi dans les secteurs du développement de logiciels, du chargement et du stockage ont doublé par rapport à la période prépandémie, tandis que la demande dans le secteur de la construction n’est pas loin derrière. Les occasions dans le domaine des ressources humaines sont encore plus nombreuses, les employeurs recherchant des travailleurs pour faciliter le processus d’embauche et répondre aux questions relatives à la réouverture des lieux de travail. 

Tableau intitulé : « Les publications d’offres d’emploi dépassent largement les niveaux d’avant la pandémie dans presque tous les secteurs ». Indeed a comparé la variation en pourcentage du nombre total de publications d’offres d’emploi au Canada entre le 1er février 2020 et le 3 décembre 2021 dans divers secteurs, divisés en sections « Supérieur à la moyenne », « Similaire à la moyenne » et « Inférieur à la moyenne ». Dans certains secteurs, les publications d’offres d’emploi sont désormais bien supérieures à ce qu’elles étaient au début de 2020, notamment en conception de logiciels, en chargement et stockage, en construction et en ressources humaines. 

Dans le même temps, les offres d’emploi dépassent leur niveau de février 2020, à l’instar de la tendance générale de l’économie, dans toute une série de secteurs. Il s’agit notamment de domaines tels que la conduite, la comptabilité, le soutien administratif, l’installation et la maintenance. Dans les secteurs exposés à la pandémie, comme le sport ainsi que la beauté et le bien-être, les publications d’offres d’emploi sont plus nombreuses, mais ne sont pas aussi élevées qu’auparavant. Le secteur de l’aéronautique reste à la traîne comparé au reste de l’économie, avec des publications inférieures aux niveaux prépandémiques, malgré quelques progrès ces derniers mois. 

Ceci est notre dernier suivi des publications d’offres d’emploi de 2021. Nous reprendrons la mise à jour régulière de ces données au cours de la nouvelle année.

Méthodologie

Tous les chiffres non liés à la vaccination dans ce billet de blogue représentent la variation en pourcentage des publications d’offres d’emploi corrigées des variations saisonnières depuis le 1er février 2020, en utilisant une moyenne mobile de sept jours. Le 1er février 2020 est notre base de référence d’avant la pandémie. Nous corrigeons les variations saisonnières de chaque série en fonction des tendances historiques de 2017, 2018 et 2019. Chaque série, y compris la tendance nationale, les secteurs professionnels et les zones géographiques infranationales, est désaisonnalisée séparément. Cette semaine, nous avons appliqué notre révision trimestrielle, qui met à jour les facteurs saisonniers et corrige les anomalies de données. Les chiffres historiques ont été révisés et peuvent différer des valeurs initialement communiquées.

Ce billet de blogue est basé sur les informations publiquement disponibles sur le site Web d’Indeed et de tout autre pays s’il est nommé dans le billet. Les publications d’offres d’emploi incluses sont les postes publiés par les employeurs sur Indeed ainsi que d’autres sources comme les pages de carrières des employeurs et les systèmes de suivi des candidats. Les nouvelles publications d’offres d’emploi sont celles qui datent de sept jours ou moins. Sauf indication contraire, les données se limitent au Canada, ne constituent pas une projection d’événements futurs et comprennent les sollicitations d’emplois rémunérés et non rémunérés.