Au Canada, la cybersécurité attire un nombre croissant de chercheurs d’emploi, mais le marché leur reste favorable


La recherche d’emploi dans le domaine est loin d’égaler l’offre

Dans un monde des affaires hyperconnecté, une cyberattaque est le pire cauchemar de toute entreprise. Les emplois en cybersécurité se sont multipliés, et les chercheurs d’emploi n’ont pas manqué de le remarquer. Par rapport à l’ensemble des recherches d’emploi, celles pour ce genre de poste ont fait un bond de 16 % entre 2015 et 2018. Malgré cela, elles sont encore loin d’égaler la demande des employeurs : la proportion des recherches d’emploi en cybersécurité par rapport à l’ensemble des recherches au Canada en décembre 2018 correspondait à moins d’un cinquième de la proportion d’offres dans ce domaine. Ainsi, les offres d’emploi en cybersécurité obtiennent généralement moins d’attention que les autres offres dans les technologies, malgré des salaires moyens plus élevés. Les spécialistes de la cybersécurité en quête d’un emploi ont donc toutes les cartes en main.  

Le nombre de recherches d’emploi en cybersécurité augmente davantage que le nombre d’offres, qui demeure toutefois bien plus élevé  

Nous répertorions les offres d’emploi dans ce domaine en recensant les intitulés contenant les mots « cybersécurité », « sécurité de l’information » et « analyste de la sécurité », de même que les recherches contenant les mêmes termes.

Ces postes recueillent une part de plus en plus grande des activités de recherche sur Indeed. La proportion de recherches d’emploi en cybersécurité par rapport à l’ensemble des recherches a fait un bond de 16 % entre 2015 et 2018. Et la tendance ne semble pas vouloir s’essouffler en 2019 : en décembre dernier, cette proportion a dépassé le seuil des 740 recherches par million, un record.

Alors que les recherches sont en hausse, le nombre d’offres d’emploi en cybersécurité a peu varié depuis 2015 : la moyenne quotidienne avoisinait toujours les 4 300 offres par million en 2018. Malgré le regain d’intérêt pour ces emplois, l’offre demeure nettement plus élevée que la demande. Même à son pic en décembre, la proportion des recherches d’emploi en cybersécurité correspondait à moins d’un cinquième de la proportion des offres.

Un marché favorable aux chercheurs : les offres d’emploi en cybersécurité obtiennent moins de clics que les autres offres dans les technologies, malgré des salaires plus élevés  

Vu l’écart entre l’offre et la demande, les employeurs ont sans doute de la difficulté à recruter du personnel qualifié. En outre, d’autres indicateurs d’intérêt comme le nombre moyen de clics par offre d’emploi laissent entendre que les candidats sont moins nombreux dans ce domaine par rapport à d’autres.

Les technologies attirent généralement moins d’attention que d’autres domaines d’emploi, probablement en raison du caractère spécialisé des postes. Or, en comparaison avec les autres emplois dans le vaste domaine des technologies, ceux en cybersécurité obtiennent encore moins de clics. En effet, les offres en cybersécurité récoltaient en 2018 42 % moins de clics que la moyenne des offres d’emploi, tous domaines confondus, et 31 % moins que la moyenne des offres dans les technologies.

L’écart entre l’intérêt manifesté pour les offres en cybersécurité et les autres offres dans le domaine des technologies ne peut s’expliquer par un salaire inférieur, du moins pas en comparaison avec les emplois moyens, bien au contraire : en 2018, le salaire annuel moyen proposé sur Indeed pour les emplois en cybersécurité s’élevait à 82 000 $ contre 72 000 $ pour la moyenne des emplois dans les technologies, soit un écart de 14 %. Ce salaire élevé peut s’expliquer par le bassin de talents restreint en raison des connaissances spécialisées requises et par la présence sur le marché de l’emploi de grandes entreprises des technologies et de la finance, qui ont les moyens d’offrir une généreuse rémunération.  

La conjoncture – un faible taux de clics par offre et des salaires élevés – avantagera les chercheurs d’emploi en cybersécurité cette année, malgré la hausse continue de l’intérêt pour ces emplois. La cybersécurité restera assurément une priorité des entreprises canadiennes et des sites de commerce électronique ces prochaines années. Il est crucial que ces emplois retiennent davantage l’intérêt des chercheurs, et l’arrivée des jeunes sur le marché du travail pourrait bien y contribuer.

Méthodologie

Pour identifier les offres d’emploi dans le domaine de la cybersécurité, nous avons compilé les offres d’emploi ayant des titres de postes comportant diverses combinaisons de termes tels

que : cybersecurity (cybersécurité), security (sécurité) analyst(e), and information security (sécurité). Les recherches en cybersécurité ont été identifiées en utilisant la même combinaison de termes. Le nombre de clics par offre a été calculé mensuellement, avec une moyenne mensuelle pour 2018 normalisée à 1.0 pour tous les emplois.

Retour en haut de page

Abonnez-vous au Hiring Lab d’Indeed Canada

Restez au courant des dernières nouvelles