Le travail indépendant attire de plus en plus les chercheurs d’emploi


Le nombre de recherches de la part des candidats est en forte augmentation sur les quatre dernières années mais le nombre d’offres d’emploi augmente plus modérément.

Alors que la transformation numérique affecte de plus en plus de secteurs, les responsables publics comme les DRH s’interrogent sur les mutations du travail et la pérennité du salariat. Si les chiffres de l’INSEE semblent confirmer l’intérêt de la plupart des actifs pour le salariat (87 % des personnes emploi sont salariées), et plus particulièrement la forme la plus protégée de celui-ci (87 % des salariés sont en CDI — contrat à durée indéterminée), les recherches sur Indeed.fr contenant le mot clé « freelance » connaissent une augmentation de 131 % par rapport à 2015. Les offres d’emploi de « freelance » progressent plus lentement, à 34 % par rapport à 2015.

Alors qu’en 2015, on observait à peu près 1 recherche contenant le mot « freelance » pour une offre, ce ratio a entre temps doublé. Néanmoins, seules 11 recherches sur 10 000 contiennent le mot « freelance », alors que du côté des offres, les postes ouverts en « freelance » représentent 60 offres pour 10 000 annonces postées. Si l’engouement pour le « freelancing » ne peut pas être nié, il peut donc encore progresser parmi les chercheurs d’emploi pour arriver à un niveau qui permettrait aux recruteurs d’avoir plus de choix.


Retour en haut de page

S'inscrire à Indeed Hiring Lab France

Suivre nos actualités