À la veille du Brexit, l’attractivité d’un emploi du Royaume-Uni est en baisse… et celle de la France augmente


Sur l’année 2018, le Royaume-Uni a continué d’être le pays à partir duquel la plus grande part de recherches provenant de l’étranger s’effectuait sur Indeed.fr. Cette part est même en augmentation de 0,4 point par rapport à 2017. À l’inverse, les chercheurs d’emploi établis en France ont moins cherché au Royaume-Uni en 2018 qu’en 2017 : seules 10,9 % des recherches à destination de l’étranger étaient dirigées vers le Royaume-Uni, en baisse de 0,5 point. Les États-Unis dépassent donc le Royaume-Uni pour prendre la deuxième place, la Suisse demeurant au premier rang.

Les étrangers (ou les Français établis à l’étranger) qui cherchent le plus en France sont donc en 2018 ceux établis au Royaume-Uni, avec 11,5 % de l’ensemble des recherches dirigées vers la France. Sans surprise, beaucoup de pays en tête du classement sont des pays européens (Royaume-Uni, Belgique, Italie, Allemagne, Espagne) ou des pays en partie francophones (Tunisie, Maroc, Belgique, Canada, Algérie). Seuls les États-Unis font exception à cette règle.
Les métiers qui intéressent le plus ces chercheurs d’emploi basés à l’étranger sont des métiers qualifiés pour la plupart. Ainsi, le poste de « post-doctorant » est plus de 12 fois plus prisé par les chercheurs d’emploi en dehors du pays que ceux établis dans nos frontières. Les postes de professeur d’anglais (8 fois plus), anesthésiste réanimateur (8 fois plus), masseur kinésithérapeuthe (7 fois plus), médecin radiologue (7 fois plus) ou ingénieur de développement java (5 fois plus) sont également très prisés par cette population.

Si l’on analyse cette fois les recherches des internautes établis en France qui sont dirigées vers l’étranger, c’est la Suisse qui demeure de loin le pays le plus populaire avec 32,3 % de l’ensemble des recherches, malgré une baisse de 1,9 point sur 2018. Le Royaume-Uni est le seul autre pays parmi les cinq premiers du classement à voir sa part reculer de 0,5 point à 10,9 %. Il faut également noter la forte augmentation du Luxembourg, qui gagne 1,7 point sur 2018.
Au Royaume-Uni, les postes qui sont très prisés par les chercheurs d’emploi établis en France sont d’abord les stages, et ensuite les postes dans la finance. Le Royaume-Uni reste donc une destination privilégiée pour se forger une expérience à l’international, ou dans le secteur de la finance en raison de la prééminence de la Cité de Londres.

Dans le contexte du Brexit, le Royaume-Uni voit donc son attractivité se réduire auprès des chercheurs d’emploi établis en France et de plus en plus réduite au domaine de la finance et aux contrats de stage, alors qu’une partie des chercheurs d’emploi au Royaume-Uni s’intéressent de plus en plus à la France.

Retour en haut de page

S'inscrire à Indeed Hiring Lab France

Suivre nos actualités