Chômage au 1er trimestre 2019 : poursuite de la baisse conjoncturelle


Au premier trimestre 2019, le chômage s’établissait d’après l’INSEE à 8,7 % (8,4 % pour la France métropolitaine), en repli de 0,1 point par rapport au trimestre précédent. Cette baisse intervient après une baisse importante de 0,3 point au quatrième trimestre 2018. La tendance baissière entamée depuis 2015 se poursuit donc, soutenue par les prévisions de croissance relativement bonnes pour la France, notamment par rapport au reste de la zone euro.

Dans le détail, on observe la poursuite de la lente amélioration observée depuis plusieurs trimestres déjà. Le chômage de longue durée baisse légèrement ce trimestre (de 0,1 point), pour s’établir en recul de 0,3 point sur un an. Bien que la participation au marché du travail, mesurée par le taux d’activité, reste stable ce trimestre, il faut souligner la diminution du « halo autour du chômage », à savoir les personnes qui souhaiteraient travailler mais qui ne sont pas comptabilisées dans les statistiques du chômage (parce que n’ayant travaillé que quelques heures par exemple), en baisse de 80 000 personnes. L’amélioration de la qualité de l’emploi se confirme, avec une légère baisse ce trimestre des contrats dits « précaires » et du sous-emploi, qui mesure le temps partiel subi.

La seule ombre au tableau ce trimestre semble être le chômage des jeunes de 15 à 24 ans, en hausse de 0,4 point, en raison d’une hausse du taux de chômage des jeunes hommes (+2,1 points contre -1,4 points pour les jeunes femmes sur le trimestre). Il avait cependant fait l’objet d’une baisse importante au trimestre précédent et reste en baisse de 1,7 point sur l’année.

Retour en haut de page

S'inscrire à Indeed Hiring Lab France

Suivre nos actualités